Les miss bêtises

Bon! Là, j’avoue que je force le trait. Pourtant, je ne compte plus les fois où mon mari et moi avons dû frotter les murs à l’éponge magique, voire les repeindre pour effacer les velléités artistiques de nos deux bouts de choux (une fois d’ailleurs, trois jours avant faire l’état des lieux de l’appartement que nous quittions).

Avoir des enfants, c’est un vrai bonheur. Mais tous les parents savent que même les chérubins plus sages peuvent faire des bêtises aussi grosses qu’eux. Nos filles ne sont pas des enfants terribles, mais elles atteignent allègrement leur quota d’âneries, surtout la petite dernière. Leur imagination est parfois débordante dans ce domaine.

Mais, pour tout vous avouer, je rigole souvent intérieurement après leur avoir fait la leçon.