Les petites reines

Quand deux petites filles rêvent de ceindre une unique couronne, il n’y a qu’une seule façon les départager. Il faut tirer les rois en mangeant une bonne galette!

Comme les années précédentes, nous avons profité de l’épiphanie pour réaliser notre propre galette des rois, histoire de clôturer en beauté cette longue période de fêtes. Quoi de mieux que de déguster une bonne pâtisserie bien grasse et bien sucrée avant de se remettre à la diète jusqu’à… la chandeleur.

Petite innovation par rapport aux dernières éditions, nous avons poussé le vice jusqu’à réaliser notre propre fève. J’avais étudier la question quelques jours auparavant, car je voulais qu’elle soit non toxique et facilement réalisable par des enfants. La pâte à sel m’a semblé le meilleur matériaux pour en confectionner une. C’est simple à préparer et surtout à manipuler.

La recette de la pâte à sel:

  • 1 verre de sel de table
  • 1 verre d’eau tiède
  • 2 verre de farine

Pour donner la forme à notre fève, nous avons utilisé un emporte pièce en forme de petit bonhomme. N’ayant pas eu le temps de faire des biscuits avant Nöel, on rattrapait notre retard de façon original.

Bien qu’un seul petit bonhomme suffisait, c’est tout un régiment qui a pris forme. Après tout, les poupées avaient aussi le droit à leurs biscuits pour goûter. En ajoutant des paillettes et du colorant, c’est encore plus amusant.

J’ai laisser les sujets sécher plusieurs jours avant de les passer au four.

Notre fève était fin prête lorsque nous nous sommes attaquées à la confection de la galette. Si par le passé, j’avais utilisé un kit de frangipane du commerce, cette année j’ai opté pour une crème d’amandes faite maison. Ainsi, seule la pâte feuilletée reste industrielle. C’est le défi de l’année prochaine 😉

C’est ma mini miss qui a endossé le rôle de pâtissière et nous a préparé cette délicieuse galette des rois. Voici la recette que nous avons utilisé pour la crème d’amandes.

La recette de la crème d’amandes:

Mélanger les ingrédients dans un saladier avant de verser la préparation entre deux pâtes feuilletées.

  • 100 g de beurre pommade
  • 100 g de sucre
  • 100 g d’amandes en poudre
  • 40 g de crème fleurette
  • 2 œufs

Notre fève en forme de petit bonhomme a été camouflé dans la crème d’amandes avant que la préparation soit recouverte par une deuxième pâte.

Une fois la galette cuite et tiédie, nous l’avons savouré en famille. Un délice!

La galette des rois - Maelivia

Petit bémol, la fève n’était pas belle à voir. Elle était toute brune et toute ramolli n’ayant pas osé la vernir.

Pour le couronnement, il a fallu attendre le second service pour que notre petite dictatrice… euh, notre gentille reine soit élue. Oups! nous avions oublié de faire la couronne. Heureusement, maman en a toujours une en stock.

dsc00827

7 réflexions sur “Les petites reines

  1. Bon c’est une histoire qui finit bien, heureusement que tu avais une couronne en stock 🙂
    Tes filles ont du d’autant plus apprécier cette galette qu’elles avaient mis la main à la pâte , c’est une belle idée d’activité mère filles 🙂
    Des bisous

    Aimé par 1 personne

  2. Et c’est THE couronne, je n’ai jamais eu de si jolies couronnes à l’épiphanie.
    C’est marrant ton article tombe à pic. Aujourd’hui , je me suis demandée comment fabriquer une fève. 😀
    c’est sympa de nous partager ta recette ! Merci ! J’ai très envie d’en faire une très naturelle. Aujourd’hui j’ai acheté un sachet de mélange industriel pour galettes. Ce n’était pas très concluant !
    J’ai ri en découvrant qu’il y a une petite dictatrice , chez toi ! ça promet ! 😀
    Sinon pour la fève, une amie de ma mère utilisait des petits haricots quand j’étais petite. Elle en mettait beaucoup dans sa galette. Comme ça, elle était sûre qu’aucun petit dictateur n’allait s’énerver (oui, chez nous aussi ! 😀 –
    Bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Avec plaisir pour la recette de la fève. Il ne reste plus qu’à trouver une solution pour l’imperméabiliser sans que cela soit toxique.
      En fait, j’ai deux dictatrices à la maison, mais heureusement sur des courtes périodes et généralement en alternance. Il faut juste arriver à les canaliser quand cela est nécessaire 😉
      Bonne galette si tu retentes d’en faire une cette année. Bisous

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s