Projet couture de l’extrême #8 et #9

Pour ces deux nouveaux ouvrages, je me suis servi d’un seul et unique tissu, trouvé récemment en solde. Souhaitant me faire une veste kimono depuis quelques temps, l’imprimé de cette étoffe collait parfaitement à l’esprit de ce vêtement d’inspiration asiatique. De belles grappes de fleurs claires sur un fond bleu nuit.

La veste kimono et le foulard
La veste kimono et le foulard

Comme pour ma robe bain de soleil, j’ai cherché un tuto simple et rapide à reproduire. La date butoir pour le défi approche à grand pas et il me reste plus de la moitié de ma liste à faire. Je suis tombée sur de nombreux liens proposant de faire sa veste kimono en 30 minutes. Je ne pouvais pas rêver mieux. Malheureusement, ces 30 minutes annoncées n’étaient qu’une illusion. J’ai passé le double de temps à éplucher tous les sites pour comprendre les explications. Aucun tuto n’était parfaitement clair (la chaleur m’a peut-être grillé quelques neurones).

Finalement, je me suis basée sur les indications et photos postées sur deavita.fr pour commencer à me mettre au travail. J’ai découpé mon tissu à la longueur et largeur demandées. Et là, quelle ne fut pas ma surprise! J’allais me retrouver avec un kimono court avec des manches très longues. Tout l’inverse du résultat souhaité. En y regardant de plus près, je n’avais pas replié le tissu dans le même sens que le tuto de deavita. J’ai préparé mon étoffe dans le sens du droit fil, à l’inverse du tuto. Cette erreur m’a plongé dans un gros doute. Me suis-je fourvoyée depuis mes débuts de couturière? J’ai donc à nouveau arpenté internet pour vérifier et me rassurer. Car oui, on coupe bien le tissu en suivant la lisière.

N’ayant plus le choix que de suivre les explications de deavita, j’ai cousu mon kimono en… ahem.. plus d’une demie-heure. Et pour un résultat qui me convainc moyennement. Comme dirait ma partenaire de défi; Elsa du blog Sur les montagnes russes je m’éparpille; désormais, je vais me méfier des tutos « facile, je fonce ».

J’ai attendu la nuit tombée pour prendre les photos pour illustrer mon article, canicule oblige. Ce genre de vêtement est parfait pour les longues soirées d’été.

Quant au foulard (projet #9) je l’avais envisagé comme une petite écharpe, mais finalement, je peux aussi bien le porter comme accessoire pour les cheveux. Il me restait pile poil la bonne longueur et largeur pour la fabriquer et sa conception n’a posé aucun problème.

Vous m’excuserez de la qualité des photos. Je manquais un peu de lumière. Par contre, vous pouvez apercevoir mes tous premiers achats sur A Little Market. Il s’agit d’un collier et d’une paire de boucles d’oreilles conçus par la talentueuse créatrice VoiciVoilà. Bravo à elle pour ce qu’elle fait. J’attends d’ailleurs d’autres commandes passées chez d’autres créatrices/blogueuses. Mais chut! Ne le dites pas à mon mari!