Projet couture de l’extrême #11 et #12

Pour la suite du projet couture de l’extrême, je me suis attaquée à la réalisation de deux jupes pour mes filles. Si celles-ci allaient être dans les mêmes tissus, je souhaitais que le rendu final soit différent. Je ne me suis servi d’aucun patron. Je suis juste partie de la forme d’un trapèze sur lequel j’ai appliqué les mesures de mes mini modèles (tour de taille + hauteur de jambes).

La première jupe a été assez rapide à coudre. De forme évasée, elle se compose d’un jupon de coton blanc que j’ai bordé de dentelle et d’un voile de coton parsemé de petites fleurs. Si au départ je pensais créer un passant avec un élastique à même le corps principal de la jupe, j’ai finalement rajouté une bande de tissu dans le haut afin de rajouter un peu de longueur.

La seconde jupe a été une mauvaise surprise. Pour quelle raison me suis-je imaginée qu’une jupe à volants allait être fastoche à faire? J’avais juste perdu de vue que, pour chaque élément, j’allais devoir faire un ourlet. Mon vieux pied ourleur n’étant pas compatible avec ma nouvelle machine, c’est à la main que j’ai dû plier et replier aussi finement que possible les bords de chaque élément de la jupe. Soit 2,70m d’ourlet cumulé! Heureusement, le résultat final me satisfait largement. Et la petite propriétaire de la jupe qui tourne aussi.

Au final, je suis parvenue à faire deux vêtements coquets et confortables dans deux styles différents. Vous noterez les nouvelles coupes de cheveux de mes mannequins préférés.

Grâce à ces deux nouveaux ouvrages, je pris confiance dans ma capacité à travailler sans patron, ni tuto. Ce sont, bien entendu, des modèles très simples à réaliser. Mais je pense avoir acquis de bonnes bases.

Je suis fin prête pour la suite du défi! Projet couture de l’extrême: me voilà!