Un écosystème miniature

En matière de déco, je ne conçois pas un intérieur sans élément végétal. Cela dit, je n’ai pas la chance d’avoir la main verte et bon nombre de plantes ont succombé chez moi soit par manque de soins ou de trop plein d’attention. Pourtant chaque année, je persiste à faire un potager (là, je ne m’en sors pas trop mal) et renouvelle ma collection de plantes d’intérieures.

Heureusement pour moi et pour tous les serials killers de Kalanchoë, une tendance DIY va transformer nos maisons en véritables jardineries. Il s’agit de la variante hermétique du terrarium: l’écosystème. Le tout c’est de ne pas oublier l’arrosage* et la taille annuels, ainsi que de trouver une bonne exposition à cette composition de verdure qui peut s’avérer être un véritable petit bijou.

Il existe des kits fournissant le pot, la bonne quantité de terreau et certains éléments décoratifs. Rien ne vous empêche de tout acquérir à l’unité. Pour ma part, j’ai opté pour le kit puis acheté séparément les plantes et la mousse.  N’hésitez pas à demander conseil dans votre jardinerie préférée. Certaines plantes supporterons mieux que d’autres le taux élevé d’humidité. Mon choix c’est porté sur un mini ficus et un Hypoestes phyllostachya aux stries roses.

ecosysteme-miniature1

Voici comment j’ai élaboré mon écosystème miniature:

J’ai choisi de commencer par une couche de terre plutôt qu’un lit de graviers, car je voulais réserver ceux-ci pour la décoration du dessus.

ecosysteme-miniature2

La terre doit être humidifiée sans être noyée.

ecosysteme-miniature3

Un fois le lit de terre prêt, j’ai placé mes plantes de façon à ce qu’elles ne soient pas trop collées à la paroi du bocal. J’ai tassé la terre du bout des doigts.

ecosysteme-miniature4

Puis, j’ai recouvert d’un beau morceau de mousse une partie de la terre.

ecosysteme-miniature5

J’ai complété avec quelques poignets de graviers. Je voulais donner du contraste à la composition en associant le blanc immaculé des graviers avec le vert de la mousse.

ecosysteme-miniature6

Ayant un morceau de bois flotté dans mon kit, je l’ai posé sur la mousse, à coté de cailloux trouvés dans mon jardin et quelques graviers supplémentaires.

ecosysteme-miniature7

Une fois la composition terminée, j’ai rebouché le vase avec un épais bouchon de liège. Ce bouchon ne doit pas être soulevé avant l’année prochaine pour l’arrosage annuel et la taille des plantes.

ecosysteme-miniature8

Quelques semaines plus tard, les plantes semblent s’épanouir dans un microcosme aux allures de jungle.

ecosysteme-miniature10

Les écosystèmes peuvent servir de base à une décoration atypique. N’hésitez pas à jeter un œil au tuto complètement Mad de Niya pour customiser son terrarium.

* Grâce à la photosynthèse, les plantes s’arrosent avec leur propre vapeur d’eau.

Ce tutoriel vous a plu? Si vous l’utilisez, n’hésitez pas à m’envoyer une photo de votre création sur le mail impressiondeliberty@gmail.com ou le lien de votre article de blog en commentaire (merci de me citer dans l’article). Je ne manquerai pas de l’ajouter à la fin de cet article et sur ma page Facebook. 

15 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.