Balades en Ariège

Le mois d’août est déjà bien entamé et la canicule semble être un lointain souvenir. Bien heureusement, cette chaleur estivale ne nous a pas empêché de vadrouiller lors de nos jours de repos. C’est donc l’occasion de reprendre la rubrique « les balades » qui avait été mis de côté pour cause de déménagement dans le courant de l’été 2017.

Cette année, nos pas nous ont surtout emmené dans quelques jolis coins d’Ariège que nous (re)découvrons toujours avec autant de plaisir.

Voyage dans le temps: le festival médiéval de Mazères

J’ai un goût prononcé pour l’Histoire et les reconstitutions historiques. J’avais eu le plaisir d’aller au festival Echos et Merveilles de Bruguières et il n’a pas fallu longtemps à mon mari pour me convaincre d’aller faire un tour aux Médiévales de Mazères.

A 30 minutes de Toulouse, cette jolie petite bastide ariégeoise accueille en son sein un grand festival médiéval depuis plusieurs années. Se déroulant sur le temps d’un weekend (4-5 août 2018), de nombreuses animations étaient proposées. Ne pouvant nous y rendre que le dimanche en milieu de journée, nous n’en avons vu qu’un petit aperçu.

Tout le centre ville était paré aux couleurs de Gaston Fébus et les rues fréquentées par des cortèges de chevaux et de gens costumés.

Sur la place de la bastide, les tentes étaient plantées comme si un siège était en cours. Démonstration d’archerie, expositions d’armes d’époque et même un stand où la cuisine du moyen-âge était mise à l’honneur: l’immersion était quasi totale.

Au moment où nous sommes arrivés, se déroulaient le grand tournoi de chevaliers. Tour à tour, ils s’affrontaient vaillamment pour les beaux yeux des belles dames. Les combats étaient vraiment impressionnants, tout comme les lourdes armures que certains compétiteurs portaient.

Pour les enfants, des balades à dos d’ânes étaient proposées (les ânes de Plagnole). La promenade ponctuée par un quiz, nous a permis d’en savoir plus sur nos vaillants amis à 4 pattes.

Nous avons fini notre plongée dans le temps par une initiation à la calligraphie et aux écritures médiévales. Munies d’un calame légèrement trempé dans du brou de noix, les filles ont écrit leur prénom tandis que je m’exerçais avec celui de notre boule de poils.

Cette courte parenthèse historique nous a beaucoup plu et le rendez-vous est déjà pris pour l’année suivante. En espérant que le temps soit un peu plus supportable.

A la recherche de la fraîcheur au Lac de Bethmale…

Lorsque la chaleur devient difficile à soutenir en plaine, les hauteurs peuvent offrir un peu de répit. Situé à 1074m d’altitude et entouré d’un écrin de verdure, le lac de Bethmale est un véritable joyau. L’eau prend par endroit une coloration vert émeraude.

La forêt qui entoure le lac offre ombre et fraîcheur pour les promeneurs ou les pique-niqueurs.

Plonger dans le lac était tentant par cette chaleur, malheureusement ce lieu de quiétude est avant tout une réserve de pêche. Nous avons seulement pu tremper le bout de nos orteils dans l’eau glacée.

Nous avons repris la route pour s’offrir un autre de type de rafraichissement.

… puis manger une glace à Samortein

Qui dit été, dit glace! Sur la route nous emmenant jusqu’au Lac de Bethmale, j’avais aperçu un panneau indiquant un glacier proposant des sorbets artisanaux. De quoi aguicher la gourmande que je suis.

Quelle ne fut pas notre surprise de découvrir un site atypique, perdu dans un petit village de moyenne montagne.

En plus d’une vue magnifique, ce glacier proposait des parfums originaux tels que romarin ou lavande et même sapin. Nous avons fait les petits joueurs en nous contentant de goûts plus classiques comme myrtille ou rhubarbe. Non seulement ces sorbets étaient délicieux, mais à voir le verger et le potager qui  bordaient la terrasse, on ne pouvait pas douter que tout était fait maison.

La prochaine fois, je tenterai bien sapin. Et vous?

 

6 commentaires

  1. Très sympas les activités proposés dans le cadre du festival médiéval, c’est une belle façon de découvrir la vie à cette époque.
    En ce qui concerne les parfumes de glace je n’aurais pas été très téméraire non plus à moins de pouvoirs goûter avant pour être certain de son choix 🙂
    Des bisous

    Aimé par 1 personne

  2. Ah la rhubarbe ! je n’ai jamais goûté en glace ! Ce doit être bon !
    Par contre, sapin, hum. Pour goûter oui mais toute une glace 😀
    Merci pour cette jolie balade. Je suis une piètre française et je ne connais pas beaucoup mon pays.
    Alors je suis vraiment contente d’avoir fait cette balade avec toi. 😀
    Tes photos sont belles ! Et tu te débrouilles bien en calligraphie !
    Bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire. Sur le moment, j’ai été frileuse mais je regrette de ne pas avoir commandé juste une boule pour chacun en goûte au moins une cuillère.
      Moi non plus je ne connais pas bien mon pays. Il me reste encore tellement de coins à découvrir. J’avoue avoir un gros avantage sur beaucoup de gens. J’ai énormément déménagé. Ça m’a permis de faire du tourisme sans aller très loin de chez moi.
      Des bisous!

      J'aime

  3. Il faut qu’on programme cette fête médiévale l’année prochaine ! Depuis qu’on n’a plus Provins à côté de nous, on est en manque de fêtes médiévales !!!
    La glace au sapin, ça doit avoir un peu le goût des bonbons à la sève de pin non ? J’aime bien tenter de nouveaux parfums.. Lavande et romarin, ça doit être pas mal aussi.
    Bisous !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.