Balades et voyages Billets d'humeur Humeur en photos

Escapade estivale en Espagne, deuxième partie

Après avoir visité Lleida, le bord de mer et le centre historique de Valence, ainsi que son parc botanique, il nous restait encore beaucoup à découvrir.

Le parc de la Turia et son incroyable Gulliver

La ville de Valence a tout pour plaire aux familles. Si les grandes plages sont un véritable atout, ce n’est rien comparé aux jardins de la Turia qui traversent la ville sur 9 km de long. L’ancien lit de la rivière, détourné et remblayé suite aux inondations catastrophiques de 1957, est équipé de 2 pistes cyclables (rive droite, rive gauche), d’un terrain de foot, de basket, de baseball… ainsi que de nombreuses aires de jeux.

La plus incroyable d’entre-elles est sans conteste celle du parc Gulliver. Le géant imaginé par Jonathan Swift est affalé sur le sol et les enfants, tels les lilliputiens, lui grimpent dessus, glissent sur ses cheveux ou sur les pans de ses habits avant de revenir à la charge pour continuer à lui faire mordre la poussière. De quoi passer un moment formidable.

Au bout de la Turia: la cité des Sciences et des Arts

Le 4ème jour de notre escapade en Espagne, nous avons loué des vélos pour nous balader dans les Jardins de la Turia. Les loueurs de bicyclettes ou trottinettes électriques sont nombreux à Valence et leurs prix sont réellement attractifs.

À chaque extrémité de la Turia, se trouvent des sites intéressants pour des sorties en famille. D’un côté, se trouve le Bioparc, que nous n’avons malheureusement pas eu le temps de visiter et de l’autre la cité des Sciences et des Arts. C’est là que nous avons passé la majeure partie de notre journée.

La cité des Sciences et des Arts est un lieu immense, aux bâtiments modernes et épurés,  sans être totalement froids et aseptisés. On y retrouve, entre autre, le Palais des Arts, l’Hémisphérique, l’Océanographe et le musée des sciences. Là encore, le temps nous a manqué pour tout visiter.

Le musée des sciences

Parmi les points d’intérêts que nous ne voulions pas manquer à Valence figurait le musée des Sciences du Prince Felipe. Rien que son slogan « défense de ne pas toucher » nous laissait entrevoir le meilleur. Plusieurs thématiques étaient abordées dans le musée à travers les expositions temporaires (Mars: la conquête d’un rêve, Mediterrani, Talking Brains), certaines étaient même traduites en français. Nous avons observé, écouté, étudié, touché, manipulé pendant des heures. C’était vraiment passionnant!

Mon seul regret est de n’avoir pas eu la possibilité de visiter l’exposition temporaire sur Harry Potter. Quel dommage de n’avoir pas pu passer plus de temps à Valence!

L’océanographe

L’océanographe est la clé de voûte de la cité des Sciences et des Arts. Le site est immense et présente un grand nombre d’espèces. Les aquariums prennent parfois des formes fantastiques à l’image des tunnels que le public traverse pour aller d’une salle à une autre. La visite est véritablement immersive.

Notre séjour à Valence s’est terminé sur cette longue journée, mais cela ne marquait pas la fin de notre voyage.

La suite au prochain épisode!

À propos maelivia

Maman de deux tourbillons et épouse aimée et aimante d’un Basket Ball addict. Je suis une une « Mompreneur » passionnée par le DIY, particulièrement la couture. Une Impression de Liberty, c'est aussi une chaîne YouTube enrichie chaque mois par de nouveaux contenus.

1 comment on “Escapade estivale en Espagne, deuxième partie

  1. Ping : Escapade estivale en Espagne, troisième partie – Une Impression de Liberty

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :