53 projets couture #7

Cette nouvelle création couture signe le retour de ma machine à coudre. Elle est enfin sortie des cartons, installée sur son nouveau bureau et branchée. Parée pour le service! Ce qui est loin d’être le cas du reste de mon atelier. Il faut dire que mon ouvrier en bâtiment mari est un peu par monts et par vaux depuis mon arrivée dans notre nouvelle maison et son aide me serait bien utile pour faire certains aménagements.

Alors, pour le retour de ma MAC chérie, j’ai choisi de faire de tous petits ouvrages, histoire de faire une remise en route tout en douceur. L’agenda de couture 2016 de Singer aux éditions Marie-Claire proposait de réaliser de jolis bracelets en tissu. Un peu de biais, une breloque, quelques points de couture. Rien de bien compliqué.

20160307_154041Ayant en stock quelques chutes de tissus Petits Pans et de tous nouveaux appareils à biais à tester, cet exercice me semblait idéal pour me reprendre mon défi 53 projets couture là où je l’avais laissé.

20160307_154117

J’ai réalisé deux modèles; un pour chacune de mes filles; en testant des finitions différentes. Encore une fois, j’ai fait fi des explications proposées par l’agenda (Non, je vous jure! Je ne regarde pas que les images des livres illustrés).

Celui de ma fille aînée est tout en tissu, avec quelques perles et sequins pour apporter un petit côté glitter qu’elle affectionne tout particulièrement. Il se referme à l’aide de deux petits liens créés à l’aide de mon plus petit appareil à biais. A vrai dire, piquer une bande de 3 millimètres n’a pas été simple.

Le bracelet de ma petite dernière est quant à lui refermé à l’aide de petits anneaux argentés attachés aux liens dont j’ai placé les extrémités dans le corps principal du bracelet. N’ayant pas d’attache en stock, c’est du sur-mesure.

C’était la première fois que je confectionnais des bijoux en tissu. Malgré le côté fastidieux de travailler sur de minuscules morceaux d’étoffes, je retenterai certainement l’expérience en y ajoutant quelques breloques et autres fermoirs.