Balade dans le Gers

Nous sommes presque à mi-chemin des vacances d’été. Ce premier mois a été l’occasion pour nous de vadrouiller à droite et à gauche, tout en restant dans les environs de Toulouse. En effet, nous avons profité de notre retour dans le Sud-Ouest pour redécouvrir la région que nous avions quitté pendant presque 6 ans. Des endroits divers et variés, entre mers et montagnes, parsemés de sites historiques et de jolies campagnes.

Afin de partager avec vous nos excursions en famille, j’endosse le rôle de guide touristique le temps de quelques articles.

Sur les pas de d’Artagnan

Se décider à la dernière minute sans avoir prévu d’itinéraire, ni de point de chute, c’est un peu notre spécialité à mon mari et moi. C’est le matin que nous avons décidé de prendre la direction du Gers pour un petit pique-nique en famille. La saison des vides-greniers battant son plein, nous espérions y trouver notre bonheur.

Nos pas (ou plutôt notre voiture) nous ont conduit jusqu’au petit village de Lupiac qui s’avère être le village natal du célèbre mousquetaire d’Artagnan.

IMG_20160714_155410

Comme je l’avais dit dans un précédent article, d’Artagnan est le héros principal de l’un de mes romans préférés. C’est aussi une personnalité historique ayant vécu maintes péripéties à l’époque de Louis XIV. Nous ne pouvions pas faire autrement que d’y passer un moment.

Lupiac est un joli petit village typique du Sud-Ouest, avec des maisons à colombages et des galeries couvertes encerclant la place. D’Artagnan y est célébré avec passion. De sa statue qui trône fièrement au centre de la place à son musée, en passant par une manifestation costumée qui aura lieu en août. C’est aussi le point de départ de la route Européenne de d’Artagnan qui se termine à Maastrich.

Le petit musée à la gloire de d’Artagnan a été établi dans l’hospice dont la chapelle a été érigée par l’oncle du mousquetaire. Un site qui domine une superbe campagne s’étendant à perte de vue.

20160714_160302

La visite se faisait en audio guide. Même les filles ont eu le droit à leur casque. Le musée n’étant pas très grand, elles n’ont pas eu le temps de s’ennuyer. Seul regret, il n’y avait pas de livret-jeu ce jour-là pour rendre la visite encore plus ludique.

Le musée regorge de documents retraçant l’histoire du vrai d’Artagnan, mais aussi de son interprétation romanesque et cinématographique. C’était amusant de retrouver différentes versions du roman en plusieurs langues, voire même des mangas dont j’ignorais l’existence.

De sa naissance à sa mort, nous avons découvert tous les aspects de la vie du célèbre mousquetaire.

Il y avait même des reproductions des tenues de l’époque. Pour une couturière comme moi, ayant un penchant pour les costumes, ce fut un réel plaisir d’étudier les détails de ses habits du XVIIe siècle.

20160714_161137

Notre halte à Lupiac s’est achevé dans un salon de thé particulier, dont j’avais déjà testé le concept à Chalon sur Saône. Entre le café et la brocante, ce type d’endroit regorge de trésors vintages et offre une bulle d’air tout droit sortie d’un autre temps.

20160714_170008 (1)

La journée était tellement agréable que nous ne voulions pas qu’elle s’arrête là. Un petit tour à Auch pour dîner s’imposait.

Auch, la capitale du Gers

De Lupiac, nous n’étions pas très loin d’Auch. L’heure du dîner approchant, c’était l’endroit idéal pour se sustenter sans trouver porte close un jour férié.

(Nous avons d’abord fait un mini détour à Belmont et Riguepeu. Les personnes suivant mon Instagram sauront certainement pourquoi.)

J’étais déjà passée par Auch sans avoir le temps de visiter le cœur de ville. C’était bien dommage car le centre historique vaut bien le détour. Entre sa cathédrale inscrite à l’Unesco, ses très anciens bâtiments bien conservés et le magnifique point de vue en haut de l’escalier monumental de 370 marches: Auch est une étape incontournable dans le Gers.

On y trouve aussi de beaux commerces de produits régionaux et artisanaux, ainsi qu’un certains nombres de restaurants servant des plats typiques du Sud-Ouest. Mais bon! Sans réservation un 14 juillet, il reste heureusement la solution du pub irlandais.

Cette virée dans le Gers a été un régal. Nous savons que Lupiac et Auch ne sont pas les seuls sites qui valent le détour et nous ne manquerons pas d’y retourner prochainement.

Pour les personnes souhaitant en savoir un peu plus sur Lupiac, Auch et le Gers, voici les liens des offices de tourisme:

http://www.tourisme-lupiac.fr/index.php

http://www.auch-tourisme.com/

http://www.tourisme-gers.com/